Couverture pour cheval

Les couvertures pour chevaux font indéniablement partie des équipements indispensables que doit avoir un cavalier pour sa monture. Elles sont faites pour protéger le cheval contre les agressions externes et les aléas climatiques. Sur le marché, il en existe différentes formes. Elles peuvent proposer une protection contre les temps de pluie, contre la neige ou encore contre les insectes.

Mais quelle couverture pour cheval choisir ? Comment miser sur la bonne taille ? Puisque nous ne voulons que le meilleur pour nos équidés, nous allons vous aider à trouver la meilleure couverture en prenant compte de certains critères.

meilleure couverture cheval

La coupe de la couverture pour cheval

Sur le marché, vous retrouverez un large choix de coupes pour les couvertures pour chevaux. Il y a la coupe traditionnelle qui s’arrête au garrot ou encore la coupe high-neck qui va monter jusqu’à mi-encolure. Pour les beaux jours, préférez la coupe combo car elle dispose d’un couvre-cou intégré qui est rabattable. Bien sûr, sur certains modèles classiques, il sera également possible d’adapter un couvre-cou.

Il existe aussi des couvertures dotées de soufflets d’aisance. Ces soufflets peuvent être plus ou moins larges ou plus au moins hauts, selon le gabarit de votre monture et ses besoins.

Le poids de la couverture pour cheval

Le choix du niveau de chaleur de votre couverture, donc de son grammage, dépendra de la région où vous vous situez, des températures externes ou dans l’écurie et de la tonte de votre cheval. Généralement, le choix va de 0 à 600g :

La chemise est sans doublure, donc fera 0g.
La chemise doublée en polaire.
La couverture intermédiaire qui peut faire 100, 150 ou 200g.
La couverture chaude pouvant faire 300, 350 et même 450g
La couverture très chaude

Il est à préciser qu’un cheval non tondu a déjà chaud grâce à ses poils ; il ne sera donc pas nécessaire de lui mettre une couverture. Pour un cheval tondu qui n’a plus d’apport naturel de chaleur, il faut le couvrir. Le choix vous est laissé dépendamment du climat, des températures et de la sensibilité de votre cheval. Il vous sera possible de multiplier les couches pour que votre monture ait plus chaud. Le plus souvent, on installe une polaire en-dessous d’une grosse couverture. Assurez-vous juste que votre cheval ne soit pas dérangé par les frottements.

La taille de la couverture

La taille de la couverture pour cheval est évaluée en cm et concordera avec la longueur du dos de votre monture. On partira donc de la pointe du garrot jusqu’à la base de sa queue.

Pour un cheval faisant entre 1m30 et 1m50, il lui faudra une couverture de 125 cm
Pour un cheval entre 1m50 et 1m60, il lui faudra une couverture de 135 cm
Pour un cheval faisant entre 1m60 et 1m70, il lui faudra une couverture de 145 cm
Pour un cheval faisant entre 1m70 et 1m80, il lui faudra une couverture de 155 cm
Pour un cheval de plus d’1m80, il lui faudra une couverture de 165 cm.
Toutefois, ces chiffres ne sont qu’indicatifs et peuvent varier d’un cheval à un autre. Dans tous les cas, il faut toujours prendre la bonne taille car si elles sont trop petites, elles risquent de heurter votre cheval ; si elles sont trop grandes, elles risquent de ne pas tenir en place. Veillez également à bien ajuster les sangles ainsi que les courroies de cuisses pour empêcher que la couverture ne glisse.

Quelle couverture choisir pour mon cheval ?

couverture cheval épaisse

Les couvertures internes

Les couvertures d’écurie

Comme le nom l’indique, ce sont des couvertures qui sont adaptées pour des chevaux qui sont tout le temps abritées. Elles sont matelassées et sont conçues pour offrir un confort optimal tout au long de la journée. Afin d’éviter que le cheval n’ait trop chaud, surtout en période estivale, les couvertures d’écurie ont été élaborées pour être respirantes.

Par contre, parce qu’elles ne sont réservées qu’à un usage interne, elles ne sont pas perméables. Si vous désirez emmener un cheval au paddock, il faut changer de couverture.

Les couvertures polaires

Les couvertures polaires sont adaptées pour les saisons intermédiaires comme le printemps et l’automne. Elles se substituent aux couvertures hivernales quand les beaux jours reviennent et les précèdent quand il commence à faire froid. Le cheval pourra donc s’adapter à chaque saison facilement.

Si vraiment, il fait trop froid, elles peuvent être utilisées en plus des couvertures d’hiver. Quand les chevaux sont en déplacement, les couvertures polaires sont de bonnes options. Elles réduisent les chocs et protègent des blessures au niveau des articulations.

Les couvertures externes

Couverture de préCouvre-couTab titleCouverture anti-insectesCouverture anti-uv

Les couvertures pour chevaux de pré

Par temps de froid, les chevaux qui vivent dans les près doivent être protégés. Généralement, ils ne sont pas tondus, ce qui leur confère une protection de base. Mais l’ajout d’une couverture est indispensable pour éviter qu’ils n’aient trop froid. Certains modèles ne protègent le cheval que du garrot à la croupe tandis que d’autres sont dotées d’un couvre-cou. Ces couvertures permettent aux chevaux de se promener tranquillement dans les prés. Elles sont matelassées, dotées d’attaches permettant au cheval de bouger et de se déplacer en toute quiétude, et souvent équipées de soufflets d’aisance.

Les couvertures avec couvre-cou

Cette couverture est indispensable lorsqu’il fait froid car elle protège le cheval dans son ensemble. Le couvre-cou peut être amovible ou fixe. Si vous la choisissez amovible, vous pouvez l’enlever à tout moment pour adapter la protection de votre cheval à la température externe. Toutefois une couverture fixe est idéale si vous avez déjà une couverture plus classique. Grâce à elle, le cou de votre cheval sera protégé des intempéries climatiques.

Les couvertures imperméables pour chevaux

Ce type de couverture est recommandé pour un usage externe. Elle est adaptée à tout moment de l’année car elle permet non seulement de protéger contre la pluie mais aussi de la neige, et est indispensable au printemps comme en automne ou en hiver. Toutefois, lorsqu’il fait chaud, leur utilisation est moins fréquente. Ces équipements sont conçus avec une couche externe en polyester ou en poly-coton, ayant la faculté d’être imperméable.

Les couvertures anti-insectes

Les chevaux sont souvent sujets aux agressions des mouches, des moustiques ou encore des taons. Les couvertures anti-mouches ou nid d’abeille sont idéales. Elles ont souvent une forme de filet finement troué pour empêcher les insectes de se poser sur leur peau. Elles peuvent être associées à un bonnet et un masque anti-nuisibles. Elles sont avantageuses car elles donnent non seulement la possibilité d’absorber l’humidité mais aussi de laisser passer l’air.

Les couvertures anti-UV

La peau des chevaux est fragile et ils peuvent tout autant souffrir que nous des effets néfastes du soleil. Les chevaux ayant une robe claire sont plus sujets aux agressions externes. Les couvertures anti-UV sont fabriquées dans un tissu capable de réfléchir les rayons solaires et offrent une protection totale.

Les couvertures de travail

Les couvertures séchantes

Une fois l’entraînement ou le travail fini, il se peut que votre cheval ait beaucoup transpiré ; il en est de même quand le temps est frais mais qu’il n’a pas été tondu. Afin de ne pas le faire sécher à la main, vous pouvez vous doter d’une couverture séchante.

Cette couverture absorbe l’humidité en protégeant le cheval contre les coups de froid. Généralement, la protection va de la croupe à l’encolure.

Les couvre reins pour chevaux

Ces couvertures permettent de protéger les reins des chevaux quand la température descend, alors qu’ils sont en plein travail. Le couvre reins est généralement doté d’une découpe de selle. Il se détache facilement sans que le cavalier n’ait à descendre.

Vous pouvez aussi utiliser cette couverture pendant une session de longe. Un surfais se chargera de la maintenir sur le dos du cheval.