Le guide ultime du kit d’équitation pour débutants

Passionnés d’équitation ? Débutants dans ce sport passionnant ? Alors vous êtes au bon endroit. Vous découvrirez quels sont les vêtements et les équipements à avoir et quels sont les modèles les plus agréables à porter. Ce guide d’achat d’expert vous aidera à commencer à faire du cheval.

Si vous avez décidez de vous adonner à cette activité sportive mais que vous ne savez pas quoi porter, alors ce guide saura grandement vous assister. En équitation, le choix des vêtements, est non négligeable pour votre confort et votre sécurité. Comme accessoires, vous aurez besoin d’un chapeau d’équitation bien ajusté (respectant les normes de sécurité) ainsi qu’une paire de bottes dotée d’une semelle lisse et d’un petit talon. Il sera également conseillé d’investir dans une paire de gants d’équitation ainsi qu’un protecteur corporel pour garantir une bonne protection. En termes de vêtements, il est recommandé d’opter pour une paire de jodhpurs ou un pantalon d’équitation plutôt qu’un jean ou un autre pantalon classique. Toutefois, il ne sera pas nécessaire d’investir une petite fortune pour ces équipements. Il faut juste se renseigner avant d’acheter des vêtements et des accessoires bien ajustés, répondant à des normes sécuritaires strictes.

Chapeaux d’équitation – L’indispensable numéro 1 : la bombe

On commencera notre guide d’achat par le chapeau d’équitation. C’est sans aucun doute l’accessoire le plus important. Si vous ne portez pas un casque ou un chapeau de sécurité, répondant aux normes de sécurité équestres, alors, vous ne pourrez pas chevaucher votre monture. Appelé également bombe d’équitation, ce chapeau est fourni par de nombreuses écoles d’équitation, pour les débutants. Par contre, si vous voulez monter souvent, il est préférable d’avoir le vôtre car la doublure rembourrée s’adapte à la forme de la tête de la personne qui le porte. Afin de ne pas vous tromper dans le choix de ce chapeau, choisissez un magasin de sellerie qui dispose d’un chapelier professionnel formé, pouvant vous proposer des modèles répondant à vos besoins et vos exigences. Dans tous les cas, vous devez prendre en considération :

  • La norme de sécurité CE VG1 01.040 2014-12 adoptée en Europe depuis 2017.
  • Après 2014 certains casques ont la norme EN1384:2012 et sont homologués à condition de porter la mention 89/686/CE en plus.

Comment faire le bon choix ?

Le choix d’un casque d’équitation ne doit pas se faire à la légère. Il sera nécessaire tout d’abord de mesurer la tête du cavalier avec un ruban, sur le front et au-dessus des oreilles. Il faut que l’ajustement soit parfait : ni trop grand, ni trop petit. Si vous achetez en ligne, veillez à visualiser le tableau des tailles afin de ne pas vous tromper. Vous pouvez aussi l’essayer et voir s’il bascule de votre tête ou non ; s’il est trop serré ou au contraire trop grand ! Une fois que vous avez tout mis en place et que vous avez ajusté la doublure du casque, alors il ne vous restera plus qu’à attacher la jugulaire. Dans tous les cas, le commerçant doit vous donner les meilleurs conseils pour faire votre choix plus facilement. Une fois que vous êtes pleinement satisfait, vous pouvez ajouter un peu plus de design et optez pour une couleur qui vous ressemble !

Quel casque d’équitation choisir

Voici quelques suggestions de bombes d’équitations qui pourraient convenir au cavalier débutant pour vous orienter dans la bonne direction.

Chaussures d’équitation – l’indispensable numéro 2 : les bottes

Il est impératif de porter les bonnes bottes car imaginez une seule seconde que votre cheval vous piétine le pied. Vous aurez les orteils douloureux et ne pourrez peut-être plus monter pendant un certain temps. Aussi, avoir les bonnes bottes est indispensable pour une bonne prise dans les étriers (Evitez les talons pour éviter que votre pied ne glisse).

On recense deux principaux types de bottes d’équitation : les bottes longues et les bottes courtes ou bottes jodhpur. L’avantage de la botte longue c’est qu’elle évite de frotter l’intérieur de la jambe. Les modèles en caoutchouc sont les moins chères ; les versions en cuir coûtent plus chères mais sont plus difficiles à entretenir. La botte courte ou botte jodhpur donne plus de liberté dans les mouvements. Arrivant à la cheville elle permet d’avoir une plus grande flexibilité. On la porte avec des demi-chaussettes souples afin d’éviter de frotter sur l’intérieur du mollet.

Faire le bon choix de ses bottes

Au moment de l’achat, il faut d’abord que vous identifiez le type de bottes que vous souhaitez. Il existe les bottes à lacets et les bottes de dressage. Les premières sont adaptées pour les disciplines anglaises comme le Hunter, ou les courses de plat. Les bottes de dressage comme le nom l’indique sont réservées au dressage. On retrouve également les bottes courtes, plus modernes et élégantes, adulées de la gente féminine.

Ensuite, recensez les caractéristiques et les spécificités dont vous avez besoin. Des bottes sont dotées de semelles qui permettent aux pieds de supporter les longs trajets. D’autres sont équipées de fermetures à glissières derrière la tige. Bien que les bottes classiques soient de couleur noire, il existe une myriade de couleurs pour ravir les amateurs de flashy ou de couleurs plus vives. Attention toutefois d’adapter la couleur à la discipline car des bottes de couleur ne sont pas adaptées au dressage ou au Hunter par exemple.

Enfin, choisissez une taille exacte (qui correspondra à votre taille habituelle en chaussures ou en boots). Prenez aussi le tour de mollet, car les bottes d’équitation doivent parfaitement s’ajuster à vos jambes. Mesurez le mollet à l’endroit où il sera le plus large. Dans tous les cas, la plupart des fabricants proposent des tours de mollet allant de slim à extra-large pour satisfaire à tous les cavaliers. N’oubliez pas de prendre la mesure de la hauteur de la tige. Prenez toujours 2.5 cm de plus car les bottes auront tendance à rétrécir.

Comment entretenir ses bottes d’équitation ?

Se doter de bottes d’équitation est un investissement à part entière pour les cavaliers. Elles sont exposées à la terre des paddocks, à la boue des sorties, au sable des lieux d’entraînement et s’usent rapidement si elles manquent d’entretien. Pour éviter cela, il est primordial d’en prendre soin :

  • Pour l’entretien : saisissez-vous d’une éponge humide pour éliminer la saleté. Si vos bottes sont dotées d’une fermeture éclair, veillez à bien la nettoyer également. Il n’est pas recommandé de graisser les cuirs souples, sauf si un professionnel vous le recommande. Il est préférable de cirer vos bottes et de laisser sécher 24h avant de lustrer avec un tissu sec.
  • Lors de l’achat, sélectionnez la bonne taille de botte et surtout, ne prenez pas une tour de mollet plus grande que la vôtre. Aussi, descendez bien le zip jusqu’en bas pour mieux enfiler vos bottes. On notera que les zips coûtent assez chers, donc il est préférable de bien les entretenir car ils ne sont pas garantis. Vérifiez aussi que votre pantalon ou vos chaussettes n’entravent pas le fonctionnement des zips et munissez-vous toujours d’un chausse-pied pour mettre vos bottes.
  • Si une réparation est nécessaire, faites appel à un cordonnier ou au fabricant de vos bottes. Ils pourront agrandir ou réduire le tour de mollet, ou encore changer le zip. Si vous chevauchez votre monture régulièrement, choisissez des modèles onéreux qui peuvent durer longtemps. Les bottes italiennes sont reconnues pour la qualité de leur cuir et leur longévité.

 

Quelles bottes d’équitation choisir

Pantalon d’équitation – Pas indispensable mais nécessaire

Le pantalon d’équitation est utile pour avoir un bon confort une fois sur votre monture. Quand vous allez choisir la bonne paire de jodhpurs ou de culottes, vous devez penser à son ajustement une fois en selle, car il est logique que vous allez être la plupart du temps sur votre monture. Il est particulièrement recommandé de miser sur une paire conçue en tissu extensible et non restrictif. Vous devez avoir une bonne liberté de mouvement et une excellente prise en main dans des endroits appropriés comme le genou ou le siège. Concernant la couleur, le choix est entièrement vôtre. Toutefois, la couleur comme le blanc, le crème ou le chamois est plutôt réservée aux compétitions ou à la chasse.

L’importance de la culotte d’équitation

Avoir un pantalon spécial lorsque l’on monte à cheval est particulièrement important. C’est un équipement qui ne dispose pas de couture au niveau de l’entrejambe, ce qui vous évitera les frottements et les échauffements, pouvant conduire à un inconfort. Pour protéger du contact contre la selle, le pantalon ou la culotte d’équitation est muni de basane sur les intérieurs. Pour être à l’aise et performant, il faut un pantalon d’équitation à la fois souple et bien ajusté. Cela vous permettra d’avoir une plus grande liberté de mouvement.

Les différentes sortes de pantalon d’équitation

Afin que vous soyez toujours bien à l’aise, préférez une culotte d’équitation qui soit bien en accord avec votre taille, sans trop la serrer.

  • Les pantalons d’équitation polyvalents : ce type de pantalon est idéal pour toutes les disciplines en plus, ils sont abordables. Ils ont tendance à bien garder au chaud alors en été, il est recommandé de miser sur des fibres élastiques, des modèles en polyamide ou en polyester.
  • Les culottes d’équitation thermiques : ce sont des pantalons parfaits pour l’hiver car ils tiennent au chaud grâce à leur doublure et leurs fibres micropolaires.
  • Les pantalons d’équitation en jean : sont plutôt tendances et uniques. Ils sont extensibles et agréables à mettre. On les recommande pour de petites balades occasionnelles ou encore pour les entraînements.
  • Les culottes d’équitation « fond de peau » : ces pantalons sont particulièrement recommandés pour le dressage, car ils permettent une meilleure adhérence à la selle.
  • Les pantalons d’équitation pour les concours : ils coûtent plus chers que la normale surtout, si le cavalier désire investir dans un équipement de qualité. Ils sont particulièrement robustes, donc parfaits pour un usage intensif. Privilégiez la couleur blanche ou crème pour un concours.
  • Le surpantalon de pluie : il se met sur le pantalon principal en cas d’intempéries. Il va surtout protéger les cuisses et les genoux. Il peut également agir comme un coupe-vent en sécurisant du froid.

 

Quel pantalon d’équitation choisir

Gants d’équitation – Pour le confort

Il n’est pas rare de constater que les cavaliers les plus expérimentés ont une main assez dure. En effet, comme l’auriculaire et l’annulaire sont les doigts les plus sollicités à cheval, on constate souvent des ampoules à ces endroits-là. Afin d’éviter au maximum l’apparition des ampoules et pour garder les mains toujours douces, il est tout de même conseillé de porter des gants d’équitation. Lors de votre achat, ne prenez pas n’importe quel modèle de gants. Demandez bien au vendeur s’ils sont adaptés ou non pour ce sport équestre. Comment les choisir ? Prendre une paire de gants extensibles, adhérents et surtout renforcés là où vous tenez les rênes.

Pourquoi mettre des gants d’équitation ?

Il est important de mettre des gants d’équitation car ils sont conçus pour apporter un maximum de confort aux cavaliers. Vous éviterez ainsi les irritations au niveau des mains ainsi que les rênes qui risquent de glisser de vos doigts. Il est recommandé d’user de matières anti-dérapantes et de miser sur des gants résistants. Pour un meilleur confort, adaptez vos gants à la température qu’il fait au-dehors. Il existe des gants en laine, en coton, ou en cuir qui sauront vous satisfaire. Avant toute chose, il faut choisir un gant qui soit adapté à sa taille afin de garantir une excellente tenue des rênes. Généralement, les cavaliers disposent de plusieurs paires pour les adapter à la saison et à la discipline équestre.

  • Les gants en coton sont parfaits pour la saison estivale car ils laissent circuler l’air. De plus, ils sont pratiques pour les épreuves de dressage et de représentation. Cependant, ils ne sont pas si robustes car ils ont tendance à se déformer avec le temps.
  • Certains modèles de gants sont renforcés par du cuir sur la paume de la main. Ils sont polyvalents mais peuvent être glissants s’il pleut.
  • Il existe aussi des gants en laine qui sont recommandés pour les journées sèches. Faciles à entretenir, ils s’abiment facilement, ce qui est dommage.

Dans tous les cas, le cuir est le matériau par excellence des gants d’équitation. Son principal atout est qu’il est anti-dérapant, cependant, il requiert un entretien assez fréquent

 

Quelles gants d’équitation choisir

Accessoires de protection – Pour la sécurité

Les accessoires de protection sont indispensables car les accidents arrivent vite surtout à cheval. Ils sont importants car ils pour mission de réduire l’impact d’une chute ou d’un coup de pied d’un cheval. Aussi, vous vous sentirez plus confiant, surtout si vous débutez dans le domaine. Tout comme pour les chapeaux, ces équipements de sécurité doivent obligatoirement respecter les normes européennes. La norme standard répond à toutes les exigences de la norme européenne (EN 13158:2009) et pour les nouveaux utilisateurs, c’est la norme de sécurité la plus basse que vous devriez acheter. Nous vous conseillons d’obtenir un ajustement professionnel, mais voici quelques suggestions pour vous orienter dans la bonne direction et pour vous protéger efficacement.

Les équipements de protection du cheval

Par prévention, il est recommandé de bien choisir les équipements de sécurité d’un cheval. Comme ce sont des animaux sensibles, il faut bien les protéger. On recense ainsi :

  • Les guêtres, qui doivent correspondre à l’anatomie et la morphologie du cheval. Il y a les guêtres fermées qui enveloppent le canon et une partie du boulet. Et il y a les guêtres ouvertes, parfaitEs pour amortir les contacts avec les barres et pour sécuriser l’arrière du boulet.
  • Les cloches : elles protègent la couronne et le paturon.
  • Les bandes de polo : elles sont recommandées pour les chevaux ne supportant pas les guêtres.
  • Le protège queue est également recommandé pour réduire les frottements contre les parois.

Les accessoires du cavalier

Chez les professionnels en monde équestre, on retrouvera de multiples protections dorsales pour assurer confort et sécurité au cavalier.

  • Le protège-dos souple par exemple, lui permet une liberté de mouvement mais ne sécurise que la colonne vertébrale.
  • Le protège-dos dur quant à lui offre moins de liberté de mouvement mais protége tout le haut du corps du cavalier.
  • Le gilet de protection en airbag : c’est le moyen de protection le plus complet pour les cavaliers. Il allie souplesse du gilet souple à la résistance du gilet dur. Une sangle va se charger de connecter le gilet à la selle. Et s’il y a une chute, la sangle se détachera de la selle pour déclencher les airbags.

 

Comment se protéger à cheval