Guide d’achat de la meilleure selle de cheval

La selle de cheval est l’un des équipements les importants lorsque l’on monte à cheval. Elle se doit d’être de bonne qualité et confortable. Ainsi, avant de l’acheter, il faut y réfléchir par deux fois. Vous retrouverez sur le marché des modèles de selles en cuir véritable ou synthétique, avec l’utilisation de daim pour ressembler au maximum aux selles traditionnelles. Toutefois, nous avons un coup de cœur pour les selles synthétiques qui sont plus légères et plus faciles à entretenir. Dans tous les cas, il y a un large choix de styles, et d’usage des selles : de celle la plus classique à celle adaptée pour les sauts d’obstacles, la sélection est assez vaste.

Notre sélection des meilleures selles de cheval

 

 

Caractéristiques et composition d’une selle de cheval

Sachez tout d’abord qu’il y a de multiples formes de selles et qu’elles sont conçues pour des usages divers. Mais la chose la plus importante à retenir est le confort qu’elle doit procurer au cheval et au cavalier. Pour le cheval, il faut qu’il y ait la présence d’une matelassure qui va réduire le frottement avec la selle. Outre cela, il y a la gouttière et le pommeau qui va empêcher la selle de s’appuyer trop fort sur son garrot et sa colonne vertébrale.

Généralement, sur une selle, on retrouve une armature que l’on appelle arçon. Il est fabriqué à partir de fibre de verre ou encore de bois. C’est l’arçon qui va déterminer la forme de la selle. Il dispose d’un creux au milieu que l’on appelle gouttière ; et le pommeau dans l’extrémité antérieure va empêcher le contact avec le garrot. Sur une selle, il y a aussi le siège, où le cavalier s’assiéra ; le troussequin qui est la partie postérieure ; de chaque côté, on retrouvera les quartiers qui permettent de diminuer le contact des jambes avec les sangles. Les faux quartiers quant à eux, sons sis à l’avant des quartiers et vont sécuriser le cheval contre la pression des fixations sur les sangles. Le cavalier pourra prendre appui sur les taquets fixés sur ces composants et il va s’appuyer sur les étriers pour bien prendre place. Enfin, la sangle se chargera de bien garder la selle en place et la matelassure va recouvrir la selle.

Comment choisir sa selle de cheval?

La première chose à prendre en considération c’est l’adaptation de la selle à votre cheval et à votre morphologie. Si elle n’est pas bien compatible avec votre cheval, alors vous pouvez rencontrer différents problèmes lors de l’entraînement et aussi, concernant sa santé. En tant que cavalier, une selle qui ne vous conviendra pas, sera moins confortable et plus difficile à enfourcher. La mesure et le montage de la selle sont deux étapes à ne pas négliger.

Le choix de la selle en fonction de la pratique d’équitation

La fréquence de vos sessions à cheval va définir le choix de votre selle

  • Si vous faites du cheval ponctuellement, alors vous devez prendre une selle polyvalente. Elle est adaptée à toutes sortes d’activités non intensives et convient aussi bien aux débutants qu’aux plus expérimentés.
  • Dans le cadre d’une pratique régulière, optez pour une selle mixte, située entre les selles de saut d’obstacles et de dressage.
  • Si vous voulez pratiquer de manière intensive dans une discipline spéciale, alors vous devez miser sur une selle adaptée. Dans le cadre d’une randonnée intensive par exemple, privilégiez une selle de randonnée. Si vous vous adonnez à plusieurs disciplines, il est conseillé de miser sur autant de selles que de disciplines apprises.

Les différentes sortes de selle

Les selles de sautLes selles westernLes selles de dressageLes selles mixtesLes selles sur mesure

Les selles de saut

Il existe des selles qui sont adaptées pour des sauts d’obstacles. Parfaites pour une obtenir de belles performances, elles proposent un confort inégalé lorsque l’on est sur le cheval. Le siège est beaucoup plus plat que les selles de dressage, qui elles, ressemblent plus à une courbe quand on regarde sur le côté. Les rabats de ces selles sont beaucoup plus grands, ce qui permet d’avoir plus de soutien au niveau de la jambe. Ces mêmes rabats disposent d’un rembourrage pour garantir une bonne stabilité et une meilleure protection de la partie inférieure de la jambe pendant les sauts.

Certains modèles plus récents et perfectionnés proposent une flexion latérale des arçons de selle, ce qui donne plus de liberté de mouvement. D’autres modèles sont équipés de grenouillères et de cales intégrées pour mieux soutenir le cavalier ainsi qu’un système de sangle pour adapter la selle à toutes les races et dimensions de chevaux.

Les selles western

Les selles western ou selles occidentales sont celles qui sont utilisées sur les chevaux de trait que vous verrez dans les ranchs de bétail aux Etats-Unis et surtout dans l’Ouest. Ces selles de cowboy, vous les aurez déjà sûrement vues dans les films de Western ou encore sur les rodéos. Très appréciées pour les randonnées dans les ranchs ou à la campagne, ces selles sont conçues pour apporter un maximum de confort et de sécurité aux cavaliers et ce, pendant de longues heures, même sur un chemin escarpé. Les selles occidentales sont construites à base de bois recouverts de fibre de verre ou de cuir brut, sur un matériau en polyéthylène appelé également ralide. Toutefois, il existe aussi bien des modèles en cuir qu’en synthétique, qui sont plus légers. La doublure ou sous la selle, on retrouvera de la peau de mouton, de la laine ou de l’acrylique.

Les selles de dressage

Le cavalier qui se chargera du dressage, sera strict sur le confort du siège : le but étant d’avoir la jambe la plus droite possible pour effectuer son travail. Pour répondre à ces exigences, les selles de dressage doivent avoir des quartiers longs et droits avec des taquets plus imposants pour que les jambes puissent bien s’y fixer. Différemment à la selle de saut ou d’obstacle, son siège est creux et englobant, ce qui permet d’avoir une position assise sans pour autant se fatiguer. Comme ses sanglons sont suffisamment longs, il faut mieux utiliser une sangle courte.

Les selles mixtes

Si vous vous adonnez aussi bien au dressage qu’à l’obstacle, et que vous ne voulez pas investir pour une nouvelle selle à chaque discipline, alors miser sur une selle mixte vous fera économiser de l’argent. Cette selle englobe toutes les qualités de la selle d’obstacle et de dressage. Très polyvalente, elle dispose d’un siège semi creux et large avec un confort inégalé au travail sur le plat. Pendant les sauts, votre cheval sera beaucoup plus performant en raison du quartier qui est légèrement mis en avant. De même, si vous désirez faire de la randonnée, les selles mixtes sont parfaites. Toutefois, on regrette juste le fait qu’elles ne soient pas adaptées à une pratique intensive.

Les selles sur mesure

Dépendamment des besoins de votre cheval ou de vos propres exigences, vous pouvez demander à avoir une selle sur mesure, avec des grenouillères plus grandes, différentes positions de sangle, des attaches d’airbags sur le pommeau et des panneaux aux formes plus élaborées sans points de pression. Quelles que soit les recommandations du cavalier, il pourra demander à avoir une selle spéciale qui s’adaptera aussi bien à son cheval qu’à sa morphologie et ses attentes. Ainsi, vous devez donc choisir le bon arbre puis, nous nous chargeons de la sélection l’arçon. Vous pouvez miser sur une selle avec ou sans corne.

Mis à part cela, vous pouvez choisir la taille et la finition des chandelles. Les sièges eux sont de forme standard mais peuvent être dotés d’un rembourrage supplémentaire en mousse. En ce qui concerne la jupe, vous avez la possibilité de miser sur une jupe régulière ou un modèle à coupe pour garder votre cheval au frais. Enfin, le gréement sera également personnalisable. Généralement, chaque partie de la selle peut être fabriquée sur-mesure pour s’adapter à vos préférences.

Quel type de selle acheter ?

Nous ne nierons pas qu’une selle neuve coûte beaucoup trop chère. C’est sans aucun doute l’équipement dont la valeur est la plus élevée (après le cheval bien sûr). C’est aussi la pièce maîtresse à avoir si vous décidez de faire de l’équitation assez régulièrement. Aussi le premier point que vous devrez prendre en considération, ce sera donc le type de selle qui répondra à vos besoins et qui sierra parfaitement au dos de votre cheval. Il est à préciser qu’il existe différentes sortes de selle selon que vous désirez effectuer des cours de dressage, des sauts d’obstacles, des cours d’équitation ou juste pour le plaisir de monter.

Le choix n’est pourtant pas toujours aussi simple. En effet, un cavalier qui aime arpenter les sentiers battus pourra très bien le faire en selle anglaise ou en selle western. Il faut que sachiez ce que vous aimez faire : de la randonnée, du trail, des cours d’équitation. Il existe même des selles d’endurance, qui sont conçues pour vous apporter un confort inégalé sur une longue distance. Vous adapterez ainsi le choix de votre selle à vos envies. Une petite mention pour les selles australiennes qui sont disponibles avec ou sans corne. Elles sont très appréciées des cavaliers qui aiment allier plaisir et endurance.

Quelle taille de selle choisir ?

La taille de la selle est importante car elle aura un fort impact sur le confort du cavalier et celui du cheval. Une fois que vous vous êtes fixé un budget, il est temps de choisir le bon modèle et la taille adaptée :

  • Une selle de 15 pouces sera idéale pour un jeune cavalier, avec une corpulence moyenne et dont la taille de vêtement sera équivalente à 14 ans.
  • Une selle de 16 pouces sera parfaite pour un ado de 16 ans ou un 32, tandis qu’une selle de 16.30 pouces est adaptée pour un cavalier de moins d’1M60, avec une taille 34 ou un petit 36.
  • Une selle située entre 17 et 17.5 sera recommandée pour une personne mesurant moins d’1M75 et avec une corpulence allant du 36 au 42.
  • La taille 18 ou 18.5 sera plus idéale pour les cavaliers ayant une forte corpulence.

Toutefois, ce ne sont que des références et il est toujours recommandé d’essayer la selle avant de l’acheter. Si la taille du siège est parfaite, il faudra tout de même voir celle des quartiers. Il est conseillé que les jambes ne les dépassent pas pour garantir votre sécurité.

Choisir une selle pour le confort de son cheval

Une selle qui ne s’adapte pas à bien votre cheval peut avoir des répercussions sur son état de santé et surtout peut impacter sur les sessions d’entraînement. En effet, une selle non adaptée, ne sera pas confortable et sera plus difficile à enfourcher. Pour savoir si une selle convient ou non à votre cheval, il faut bien prendre en compte sa largeur. Le dos des chevaux n’est pas le même : du garrot proéminent sur le pur-sang en passant par le garrot arrondi que l’on peut voir chez les chevaux arabes et les Quarter Horses, il ne faut pas se tromper. Si la selle que vous avez achetée est faite pour un garrot trop large, alors elle appuiera sur celui-ci. Si elle est trop étroite, elle risquera de gêner le cheval.

Vous devrez également considérer l’équilibre de la selle lorsqu’elle est sur le cheval, le niveau de l’arçon et du troussequin, ou encore le basculement de la selle d’avant en arrière. Une selle instable va provoquer une pression inconfortable pour votre cheval, ce qui pourrait vous emmener à perdre l’équilibre. Enfin, il faut que la selle puisse s’adapter à son cavalier. Pourquoi ? Car une selle trop petite vous fera du mal à chaque fois que vous heurterez le pommeau à chaque enjambée. Et une selle trop grande, ne vous aidera pas à maintenir une bonne position. Dans l’idéal, vous devez pouvoir placer la paume de votre main entre vous et le troussequin quand vous êtes assis sur le siège et pour prendre appui facilement.

Acheter une selle adaptée à son budget

Selle en cuir ou selle synthétique ?

Les propriétaires de chevaux peuvent choisir entre une selle synthétique ou en cuir. Si auparavant, la première n’était pas jugée esthétique, aujourd’hui, il existe des modèles en cuir synthétique et en daim, qui s’apparentent beaucoup aux selles classiques. En plus de cela, elle est facile à nettoyer et ne pèse pas lourd. Vous retrouverez des modèles anglais ou encore western, déclinés dans de multiples couleurs.

Le cuir quant à lui, est le matériau par excellence des selles. Lors de l’achat, faites attention à la qualité du cuir, ainsi qu’aux finitions, aux coutures et aux accessoires qui vont avec. Si vous l’entretenez bien, elle pourra vous servir pendant de nombreuses années.

Selle neuve ou selle d’occasion ?

Si vous débutez dans le monde équestre et que vous n’avez pas envie de faire trop de dépenses, alors vous pouvez envisager une selle d’occasion. Les selles usagées ont l’avantage de ne pas nécessiter de rodage et le cuir, sera souple et prêt à l’emploi. Veillez juste à bien vérifier l’état de la selle, les différents points de stress et l’état du cuir en général. Sur internet, vous retrouverez de nombreux modèles de selles d’occasion. Vous pouvez aussi vous fier au bouche à oreille ou à un professionnel qui est spécialisé dans la revente de selle. Généralement, les selles d’occasion vous permettent de faire de bonnes affaires. Si votre budget est limité, la selle d’occasion est faite pour vous.

Selle industrielle ou selle d’artisan ?

Si dépenser de l’argent pour une selle ne vous dérange pas, alors vous pouvez acheter une selle neuve, fabriquée dans du cuir de haute qualité. Ces selles industrielles ne sont disponibles que dans les magasins spécialisés, à condition d’avoir un budget minimum de 800 euros. Bien évidemment, vous pourrez demander à l’essayer afin de ne pas vous tromper dans votre choix. Plus chère encore, la selle d’artisan ou celle provenant des grands ateliers de fabrication. Ce type de selle a un prix assez exorbitant, justifié par le temps passé à la fabrication, le prix des matériaux et le savoir-faire des artisans. Adopter une selle d’artisan, c’est avoir la possibilité de profiter d’un équipement haut de gamme, avec une excellente technicité et un produit fini hors du commun.

Comment entretenir la selle ?

Une selle synthétique requiert beaucoup moins d’entretien car un simple coup d’éponge et un eau savonneuse suffira amplement à la nettoyer. Une selle en cuir requiert plus de soin et de régularité. Après chaque usage par exemple, vous pouvez la nettoyer avec du savon glycériné. Tous les mois, faites un nettoyage complet au savon glycériné, séchez votre selle et passez une baume spéciale pour un équipement comme neuf. Une à deux fois dans l’année, vous devez effectuer un nettoyage méticuleux avec un produit spécial en cuir avant de nettoyer au savon glycériné. Séchez à l’ombre et appliquez une graisse de bonne qualité sauf sur le siège et les quartiers. Dans les semaines après l’achat de votre selle, n’oubliez pas de mettre de l’huile destinée à entretenir le cuir afin de l’assouplir.