Blog

14 conseils d’entretien hivernal pour les chevaux et les poneys

L’hiver peut être dur pour les chevaux et les propriétaires de chevaux. L’alimentation peut être un défi et la neige ainsi que le froid peuvent démotiver certains chevaux. Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie, à vous et à votre cheval, pendant les mois d’hiver glacial.

Ajuster les programmes d’alimentation

Même dans les régions non touchées par la couverture neigeuse, l’herbe cesse souvent de pousser et la qualité nutritionnelle peut diminuer quand il fait froid. Au fur et à mesure que la qualité ou l’accessibilité des pâturages diminue, songez à augmenter la quantité de foin et de concentrés. Ainsi, votre cheval ne perdra pas de poids pendant l’hiver et ne manquera pas d’éléments nutritifs importants.

Approvisionnement en eau

Vous ne pouvez pas donner de l’eau chaude à votre cheval, mais des études ont montré que les chevaux qui reçoivent de l’eau assez tiède garde une bonne condition physique. Aussi, il faut savoir que les risques de coliques augmentent pendant l’hiver parce que les chevaux ne boivent pas assez et qu’il y a peu d’humidité dans le foin comparativement à l’herbe. Ils ne pourront pas non plus digérer le foin et en tirer le meilleur parti s’ils ne sont pas bien hydratés, même par temps froid. Veillez à leur assurer un bon approvisionnement en eau.

Aidez les chevaux à rester au chaud

Les chevaux gardés à l’extérieur ont besoin de manger plus de fourrage. Et comme les chevaux produisent beaucoup de chaleur pendant la digestion, une généreuse quantité de foin aide à maintenir le ventre du cheval au chaud, ce qui le protégera de l’hiver.

Ajoutez un supplément minéral

Si votre programme d’alimentation ne comprend pas de supplément minéral, envisagez d’en ajouter un. Testez votre foin pour savoir exactement quels minéraux et concentrés vous devez ajouter à l’alimentation de votre cheval.

Vérifier les dents

Assurez-vous que les dents de votre cheval ou de votre poney soient soignées par un dentiste équin. L’incapacité de moudre correctement la nourriture empêchera un cheval d’obtenir tous les nutriments et l’énergie dont il a besoin, surtout si les besoins énergétiques augmentent par temps plus froid.

Prévenir la présence de neige dans les sabots

Si la neige s’accumule dans les sabots de votre cheval, essayez d’enduire le fond avec de la gelée de pétrole. Appelez votre maréchal-ferrant pour discuter de l’ajout de cale-glace et de coussinets à neige aux sabots de votre cheval. Il est indispensable qu’un vétérinaire ou qu’un maréchal-ferrant puisse contrôler votre cheval même quand il neige.

Faites-le porter un manteau

Il est difficile de sécher un cheval après une séance d’entraînement. Envisagez de lui mettre une couverture ou un manteau à poils épais. Un cheval tondu, sans isolation naturelle, aura besoin de bien rester dans les écuries et d’une couverture pour rester au chaud. Ne mettez pas un cheval dans le froid mouillé par la sueur. Accordez plus de temps à un cheval pour qu’il se sèche avant de le remettre dans son enclos.

Ajouter de l’isolant

Envisagez de bien couvrir votre cheval lorsque le temps est pluvieux, très venteux ou glacial. Un manteau mouillé perd son action isolante et ne retient pas la chaleur du corps. Le temps venteux dissipe la chaleur également. Toutefois, on notera que certains chevaux sont à l’aise par temps très froid, d’autres seront plus à l’aise dans une couverture d’hiver chaude.

Fournir un abri

Même si vos chevaux passent la nuit dans une écurie, prévoyez-leur un brise-vent ou un abri, et ce, même pendant la journée si vos êtes absent. Cela permettra de les garder bien au chaud. 

Bannir les Bot-fly

Prévoyez de vermifuger votre cheval après la première forte gelée. Il faut à tout prix prévoir des médicaments pour tuer les larves de bot-fly. Les chevaux sont aussi des animaux sensibles. Il ne faut pas hésiter à en prendre soin.

Poursuivre le déparasitage

Poursuivre un programme régulier de traitement vermifuge tout au long de l’hiver. Ce n’est pas parce qu’il fait froid que vous allez réduire les traitements. Pour la santé de votre cheval, il est indispensable continuer le déparasitage.

Ne laissez pas les sabots s’écailler

Gardez les sabots de votre cheval coupés. Des sabots bien taillés réduiront l’écaillage, retiendront moins de neige et offriront un peu plus d’adhérence sur le sol glissant. La glace peut causer de graves fissures sur les sabots et l’adhérence de votre cheval sur les surfaces glissantes ne sera pas bonne si les sabots sont trop longs.

Vérifier sa couverture

Si votre cheval ou votre poney porte une couverture (ou un tapis) d’hiver , enlevez-le tous les jours et vérifiez s’il y a irritation ou frottement. Le toilettage quotidien garde les manteaux plus propres et votre cheval plus confortable.

Facilitez le nettoyage des seaux d’eau glacée

Les seaux en caoutchouc sont plus faciles à nettoyer s’ils sont gelés que les seaux en plastique. Les seaux en plastique utilisés pour l’eau peuvent se briser lorsqu’ils gèlent. Cela peut créer un danger pour le cheval et peut vous faire gaspiller de l’argent en les remplaçant à tout bout de champ. Les seaux en caoutchouc peuvent coûter plus cher au départ, mais durer plus longtemps.