Blog

Comment arrêter un cheval

Il y a quelques compétences de base que vous devrez apprendre lorsque vous montez à cheval pour la première fois. Ce sont des éléments de base pour devenir un bon cavalier comme le fait de l’arrêter.

Les étapes à suivre

La toute première chose que vous voudrez savoir lors de vos premiers pas c’est comment arrêter. Il est important de savoir immobiliser son cheval. C’est une étape essentiel pour être un cavalier expérimenté.

Pour vous arrêter, fermez les doigts et pressez vers l’arrière. Le cheval doit s’arrêter lorsqu’il sent la traction vers l’arrière sur les rênes. Au fur et à mesure des entraînements, vous allez apprendre à vous arrêter en utilisant votre corps, votre siège et vos jambes. Vous serez plus habile, vous pousserez votre siège plus profondément dans la selle, vous raidirez votre dos, vous fermerez légèrement vos jambes sur le cheval et vous serrerez de nouveau les rênes. Ne forcez pas les choses, tout viendra naturellement.

Que faire si le cheval est réticent?

Parfois, vous aurez besoin d’appliquer une pression plus forte, en tirant vers l’arrière si le cheval est réticent à s’arrêter. Quand il fait des pas en arrière, serrez et relâchez la pression jusqu’à ce que le cheval s’arrête. Vous pouvez aussi émettre des ordres vocaux mais gardez à l’esprit que si vous vous dirigez vers l’arène, vous ne pourrez pas utiliser les indices vocaux lorsque vous participez à un spectacle équestre. Quand vous voulez que votre cheval stoppe, il faut que ça se passe avec subtilité, sans que personne ne le remarque. 

Si le cheval s’est correctement arrêté, il aura le nez vers le bas, ne se balancera pas d’un côté, et se tiendra plus ou moins à l’équerre (une patte ‘dans chaque coin’). Si le cheval relève la tête, il se peut que vous ayez appuyé sur la queue trop fortement. Si le cheval se balance ou tourne, il se peut que vous ne teniez pas les rênes de façon égale.

N’oubliez pas de respirer ! Pendant que vous vous concentrez, vous retenez peut-être votre respiration. Respirer naturellement vous aidera à rester détendu en selle.

Les autres enseignements à prendre en compte

Une fois que vous êtes à l’arrêt, on vous demandera peut-être de marcher, de trotter ou de faire du jogging ou même du galop ou du lope, selon le degré d’avancement de votre enseignement. Si vous vous êtes arrêté parce que votre promenade est terminée, félicitez votre cheval, par exemple en lui grattant le cou ou en le tapotant. Descendez et desserrez la sangle et remontez les étriers.

Comme toute nouvelle habileté, l’apprentissage de l’arrêt prendra du temps jusqu’à ce que ce soit naturel.