Blog

Erreurs commises lors de l’achat d’un premier cheval

Refuser les chevaux âgés

Un cheval plus âgé, est idéal. Les débutants peuvent hésiter à monter à cheval qu’ils considèrent comme étant vieux. Cependant, de nombreux chevaux en bonne santé peuvent être montés jusqu’à un âge avancé. Avec un exercice quotidien et une bonne prise en charge, les chevaux âgés font d’excellents compagnon. Toutefois, si c’est dans le cadre d’une compétition, choisissez un jeune étalon.

Acheter un jeune cheval pour grandir avec votre enfant

Cela peut vous paraître adorable, « comme dans les films »,  mais la réalité est toute autre: les jeunes chevaux et les jeunes cavaliers ne sont pas un mélange sûr. Achetez à vos enfants un cheval mature et bien entraîné qu’ils pourront seller ou harnacher le jour même où vous le ramènerez à la maison. Il saura se débrouiller dans certaines situations et sera suffisamment grand pour répondre à des ordres. Sur un cheval ou un poney plus âgé et bien entraîné, les enfants apprendront et s’amuseront en toute sécurité.

Acheter aux enchères

Il faut un œil vif pour sortir un bon cheval d’une vente aux enchères. Les chevaux peuvent paraître dociles aux enchères parce qu’ils sont si confus qu’ils  » gèlent « . Les chevaux peuvent même être drogués pour leur donner un aspect calme ou sain. Des problèmes comme les maladies et les boiteries peuvent être cachées facilement avec les drogues.

Acheter impulsivement

N’achetez pas un cheval au premier regard. Essayez le cheval, voyez si vous accrochez bien ensemble, posez beaucoup de questions. Rentrez chez vous afin de bien peser les pour et les contre. Regardez d’autres chevaux que celui dont vous vous êtes épris et faites des comparaisons. Assurez-vous d’avoir choisi le cheval qui vous convient le mieux.

Ne pas demander une période d’essai

N’hésitez pas à demander au vendeur une période d’essai. La plupart des propriétaires privés veulent que leurs chevaux aillent dans de bonnes maisons et soient confiants quant au type de personne qui, selon eux, peut s’occuper du cheval. Certains concessionnaires peuvent convenir d’une période d’essai ou vous aider à trouver un autre cheval si celui vous que avez momentanément essayé ne vous convient pas .

Acheter un cheval qui n’est pas adapté à ses besoins

Vous vous imaginer déjà ouvrir un ranch ou participer à des compétitions. Cependant, la réalité est que vous ne montez à cheval que depuis six mois. Le type de cheval requis pour les sports de haute performance n’est peut-être pas celui qui convient à un apprentissage pour débutant. Achetez un cheval qui correspond à vos compétences et à votre niveau de forme physique, pas un cheval qui correspond à un rêve qui pourrait ne pas se réaliser avant cinq ans au moins.

Acheter un cheval pour l’élevage

Vous voulez acheter un cheval pour l’élever et avoir un poulain ? Très bien. Mais encore faut-il avoir l’expérience nécessaire et les ressources indispensables pour élever une jument et son poulain. Il vous faut un terrain suffisamment grand, du foin, de l’herbe et un enclos. Si vous n’avez pas tout ça, oubliez cette idée. Votre cheval a besoin d’un minimum de confort. De même pour son poulain qui doit grandir dans un environnement adapté.

Acheter un cheval d’une couleur particulière

Bien qu’il soit tout à fait raisonnable de vouloir posséder un cheval à pelage spécial comme un Paint, palomino ou Appaloosa, il n’est pas sage d’acheter pour la couleur seulement. Si vous avez le choix entre plusieurs chevaux, il faut prendre une décision sage. Vous devez choisir un cheval pour ses caractéristiques, ainsi que la connexion apparente qu’il y a entre vous. Cependant, ne basez pas votre décision sur la couleur. C’est comme si vous décidiez d’acheter une voiture pour sa couleur, sans prendre en compte de sa marque, ses fonctionnalités…

Ne pas tenir compte du temps et des dépenses liés aux soins du cheval

Être propriétaire d’un cheval est une grande responsabilité. Les chevaux n’arrêtent pas de manger et de boire. Soyez honnête quant au temps et à l’argent que vous pouvez consacrer à un cheval. Vous pouvez admettre que vous aimez les chevaux, mais vous préférez dépenser 30 euros pour une randonnée ou une leçon d’équitation à l’occasion et laisser les autres dépenses et les tracas à quelqu’un d’autre? Ou vous avez envie de tout prendre en charge car votre passion prime avant tout?