Cheval

L’entretien du cheval

Nettoyez chaque partie de votre cheval

Votre cheval devrait vous laisser toucher toutes les parties de son corps. Souvent, les oreilles, le museau, le fourreau ou le pis, entre les pattes et la poitrine sont des endroits sensibles que de nombreux chevaux s’opposent à ce qu’on manipule. Mais ces zones doivent être nettoyées et bien protégées pour éviter des blessures. Il est essentiel que votre cheval s’y habitue, pour son bien et sa santé.

Apprenez-le à se tenir tranquille

Les chevaux ont besoin de soins réguliers pour leurs sabots et ils ont besoin de se faire tailler les onglons toutes les six à huit semaines. Apprenez à votre cheval à se tenir tranquillement debout pendant que vous nettoyez ses sabots ou pendant que le maréchal-ferrant travaille avec lui. Cette façon de procéder au sol rend le nettoyage et la coupe beaucoup moins stressants (et moins douloureux) pour toutes les personnes concernées.

Faire la vermifugation

Le vermifugation de votre cheval vous aidera à le garder en bonne santé. En effet, les parasites digestifs représentent un énorme danger pour votre cheval. Il faut donc le dresser à rester calme pendant cette procédure. Il en est de même pour l’administration d’autres médicaments oraux et certains examens dentaires.

Monter sur une remorque

Un cheval qui ne tient pas tranquillement sur une remorque n’est pas seulement frustré, il peut être dangereux. Vous n’allez peut-être pas effectuer des déplacements fréquents, néanmoins, il est important que votre cheval s’y habitue. Des urgences peuvent survenir et vous devrez peut-être emmener votre cheval chez le vétérinaire. Des risques plus importants peuvent se passer: incendies, inondations ou autres catastrophes. Il faut donc s’attendre à voyager avec son cheval.

Apprenez lui à attendre

Il faut apprendre à bien dresser son cheval. Dites-lui par exemple d’attendre devant une barrière ou une porte de box avant de passer, ou de rester debout et d’attendre pendant que vous mettez la nourriture dans les seaux. Un cheval qui a de mauvaises manières au sol et qui agit de manière intrépide sera dangereux aussi bien pour le maître que pour les autres chevaux, et cela rend l’alimentation ou le nettoyage encore plus complexe.

Attrapez-le sans difficulté

Que ce soit dans l’attente d’un vétérinaire ou l’attente de son tour pour le toilettage, vous ne devrez pas avoir de difficultés pour attraper votre cheval. Il doit apprendre à venir vers vous naturellement en ne l’appelant qu’une fois. En effet, cela peut vite devenir contraignant s’il ne réagit pas à vos ordres.

Apprenez le à être patient

Apprendre à un cheval à être patient vous sera indispensable. Il doit se tenir debout tranquillement pour être attaché, que ce soit à un poteau, à côté d’une remorque, d’un arbre.Vous voudrez attacher votre cheval pour le toiletter, nettoyer ses sabots, l’atteler ou le harnacher, ou simplement pour le tenir à l’écart pendant que vous vous occupez d’autres choses. Il faut qu’il sache être patient pour que vous puissiez vous adonner à diverses tâches.